Saloum News

A propos de l'article

Cet article a été écrit le 09 Mar 2015, et publié dans la catégorie AFRIQUE.


Les faux sommets pour l’Afrique

hollandeLe sommet de l’Élysée pour la paix et la sécurité a été positivement clôturé le samedi 7 décembre 2013 à Paris. Durant cette rencontre franco-africaine, les 53 délégations africaines, la France, avec les représentants d’institutions internationales telles que l’Organisation des Nations unies (ONU), l’Union africaine (UA) et l’Union européenne (UE) se sont accordés sur la nécessité de mettre en place, d’ici 2015, une force militaire africaine d’intervention rapide. À tout point de vue, ce sommet a été jugé exceptionnel par le président français.

Exceptionnel en quoi et pour qui ?

Dans tous les cas, le prochain Rendez-vous devrait se tenir en Afrique et plus précisément au Mali en 2016 ou 2017.

Si l’UE a effectivement participé au sommet, quel est alors la nécessité d’un autre sommet européen, quatre mois plus tard, en avril et au Belgique ? L’Union africaine (UA) a menacé de boycotter ce sommet Europe-Afrique si l’Union européenne (UE) n’invite pas le président zimbabwéen Robert Mugabe à cette rencontre.

Quelle logique !

En effet le sommet des Etats-Unis pour l’Afrique, prévu à Washington les 5 et 6 août prochains, écarte la participation non seulement du Zimbabwe mais également celles de quatre autres pays ; Soudan, Guinée-Bissau, Égypte et Madagascar. Et pourtant la présidente de la commission de l’UA est attendue à Washington. A moins que la menace se fasse à l’approche du Sommet Yankee.

Share Button

Laisser un commentaire